Comment repérer un producteur au marché (un vrai de vrai) ?

Pour consommer local et de saison, rien ne vaut les marchés ! Mais beaucoup de vendeurs ne sont en fait que des revendeurs de produits importés depuis l'autre bout de la planète... Comment savoir si ton vendeur de patates les a lui-même cultivées avec amour ? Réponse avec ces 4 signes qui ne trompent pas.

Ils sont bons mes brugnons !

Ils sont bons mes brugnons ! - Crédits : Pexels

 

Indice n°1 : Son étal est petit, et son choix de produits réduit.

Le producteur est souvent spécialisé dans UN produit : la chèvre (du fromage au saucisson en passant par le lait cru ou le yaourt), le porc (de la saucisse aux grillades en passant par le pâté), le canard (du foie gras au magret en passant par la graisse d´oie), les pommes et poires (de la Sainte Germaine à la Chantecler en passant par Reinette)…

 

Indice n°2 : Il connait vraiment ses produits

Le producteur connait ses produits et les aime. Il est capable de t´expliquer (éventuellement avec un accent à couper au couteau) ce qu´il met dans son pâté de foie, comment cuisiner telle variété de pommes…et même te donner le petit nom de ses chèvres !

 

Indice n° 3 : Il est souvent en rupture de stock

Le producteur a le plus souvent des stocks limités, il vient sur le marché avec ses 300 fromages de chèvre et une fois qu´il les a écoulés…il a plus rien à vendre ! De plus, le producteur (bien obligé), respecte les saisons : chez lui, pas de tomates en décembre, ou d´agneau de lait en janvier.

 

Indice n° 4 : Ses produits sont uniques.

Le producteur ne pratique pas (ou peu) le calibrage : ses betteraves sont terreuses, ses carottes biscornues, ses fromages de chèvre irréguliers…

Attention cependant, ce dernier indice ne vaut qu´en combinaison avec les autres ! Il y a des petits malins qui vont présenter leurs œufs de batterie dans de la paille pour faire croire qu´ils sont allés les chercher eux-mêmes dans le poulailler !

 

Texte : Amélie

#marché#local#saison#alimentation#astuce#sain