Ton vernis est-il toxique ? La première étude participative est lancée

Ton vernis préféré est-il toxique ? Une blogueuse beauté lance l'étude "Vernis sans PE" pour le savoir : réponds à son questionnaire !

 

 

Palier au manque d'études sur les vernis à ongles

 

1 femme sur 4 porte régulièrement du vernis. Si ce n'est pas ton cas, tu as donc au moins une amie, une collègue ou de la famille qui en porte.

Pourtant, est-ce que tu savais que le nombre d'études scientifiques sur les vernis à ongles se compte encore sur les doigts de la main ? N'est-ce pas effrayant quand on sait que le vernis est le pire cosmétique d'une trousse de toilette ? (3 vernis sur 4 comportent au moins 1 Perturbateur Endocrinien d'après une étude Noteo)

Cécilia, jeune blogueuse de 29 ans, a donc décidé de lancer une grande étude afin de palier ce vide informatif sur un sujet qui lui tient à coeur, et surtout qui concerne beaucoup de monde !

Chez Générations Cobayes, on a trouvé sa démarche géniale, alors on a décidé d'être partenaires de cette enquête en la relayant.

 

 

Une analyse transparente réalisée en Bretagne

 

Comme expliqué précédemment, les vernis à ongles sont très peu étudiés, et lorsqu'ils le sont, l'analyse porte uniquement sur leur composition, et non pas sur leur effet direct sur la santé des personnes qui portent le vernis. Autrement dit, on peut savoir si le vernis contient un ou plusieurs composants qui sont réputés pour être toxiques, mais on ne connaît pas l'effet du cocktail final sur la santé.

 

 

Le test OEDT (oestrogenic endocrin disruptor test), est une méthode inventée par l'institut de recherche de l'Université de Bretagne Sud, qui permet de déterminer pour chaque vernis s'il a un effet Perturbateur Endocrinien faible, modéré, fort ou nul. C'est cette méthode qui sera utilisée pour évaluer les différentes marques de vernis à ongles choisies par les utilisatrices.

 

En effet, pour s'assurer que le projet soit totalement exempt de conflit d'intérêt, Cécilia a choisi un processus d'étude complètement transparent :

 

 

ÉTAPE 1

Ce sont les utilisatrices, donc vous, qui choisissent les marques qui seront analysées en votant jusqu'au 30 septembre 2017. Ce délai vous laisse le temps de prendre connaissance des 3 catégories de vernis à analyser. Le résultat de ce sondage constituera les 12 marques analysées avec le budget initial. 

 

ÉTAPE 2

Nos consommatrices en quête de réponses permettent la réalisation de l'analyse en contribuant sur une plateforme de financement participatif durant le mois d'octobre.

 

ÉTAPE 3

Le laboratoire indépendant réalise l'étude durant le mois de novembre, donc les résultats seront accessibles au grand public et à la presse en décembre 2017, ce qui permet de faire ses achats de Noël en connaissance de cause !

 

 

 

3 catégories de vernis vont être analysées

  • Les laques conventionnelles
  • Les bio/agro-sourcées ou issues de marques de maquillage labellisé "bio"
  • Ceux à base d'eau

 

Les deux dernières n'ont encore jamais fait l'objet d'étude scientifique. Nous pourrons donc enfin juger du réel intérêt des vernis issus de marques bio ou bien savoir si les vernis à l'eau sont réellement mieux pour la santé que les vernis laques !

 

 

 

 

 

>>>> CLIQUE ICI POUR PARTICIPER À LA 1ÈRE ÉTAPE DE L'ÉTUDE ! <<<<

 

 

 

Combien ça coûte ?

 

Par soucis de transparence et d'indépendance, l'étude sera donc financée via un financement participatif/crowfunding.

Le projet ne verra pas le jour sans votre investissement financier, mais également de partage et de communication : pensez à vos proches qui se mettent du vernis ;)

Le coût prévisionnel de l'étude est de 6000€ pour 12 vernis analysés répartis dans les différentes familles de composition.

Pour obtenir les résultats d'analyse, il faut atteindre ce seuil minimal. Si le budget prévisionnel est dépassé, de nouvelles marques ou nouvelles teintes pourront être analysées !

 

" Unissons-nous, pieds de tous horizons ! "

 

 

Pourquoi tu devrais participer ?

Parce qu'on ne va pas attendre les industriels ni les politiques pour savoir... Faisons entendre notre voix en renversant l'ordre des choses ! Ils n'ont pas d'études à nous montrer pour nous prouver que leurs vernis sont mauvais pour la santé ? Alors faisons la nôtre !

 

En participant à cette étude :

Tu fais entendre ta voix grâce à ton choix de marque de vernis.

Tu lèves aussi le voile sur un tabou sanitaire qui concerne 1 femme sur 4.

Enfin, tu participes à une action citoyenne en tant que consommatrice avertie : ta propre étude indépendante et transparente financée par... toi !

 

Ce sera une première mondiale tant par la méthode utilisée, que par les résultats qui seront obtenus ainsi que les catégories de vernis à ongles utilisées.

 

Bref, contribuer par ton vote, ton argent ou encore tes partages, c'est soutenir la réussite de cette étude pour le bien commun <3

 

 

 

 >>>> CLIQUE ICI POUR PARTICIPER À LA 1ÈRE ÉTAPE DE L'ÉTUDE ! <<<<

 

 

 

Qui est Cécilia / "C'est s'il y a"?

 

Cécilia est une jeune femme de 29 ans qui s'intéresse à l'environnement depuis son plus jeune âge et qui a progressivement compris les liens entre santé et écologie.

Il y a 5 ans elle a commencé à se poser des questions sur la liste d'ingrédients des vernis à ongles, et....

Cestsilya est né, d'abord un blog informatif qui regroupe des informations et des solutions pour réduire l'impact sanitaire et environnemental des manucures et du soin des mains. Depuis fin 2016 Cécilia en a fait son activité principale pour fournir aux femmes les produits et solutions pour prendre soin d'elles jusqu'au bout des ongles...sans (se) faire de mal :) Comme elle vend quelques marques de vernis à ongles (bio), elle a décidé de lancer un sondage pour le choix des marques à analyser, pour ne pas être accusée de conflit d'intérêt.