Portrait de soutien #1 : Marie-Monique Robin

Générations Cobayes est soutenu par de nombreuses personnalités scientifiques, politiques, journalistiques, etc. Mais qui sont ces soutiens ? Réponse avec ce portrait de Marie-Monique Robin.

Marie-Monique Robin

Marie-Monique Robin

 

Chez Générations cobayes, on parle de sexe, mais pas que ! On parle aussi nanoparticules, d'ondes, de perturbateurs endocriniens, de substances diverses, de principe de précaution, etc. Et pour cela, on a tous fait des doctorats en médecine, biochimie ou en droit ? Non, nous on "vulgarise" (ça n'en devient pas vulgaire pour autant rassurez-vous) ce que dit notre génial comité scientifique, et eux vérifient en retour qu'on ne vous raconte pas n'importe quoi. Ses membres ? Des lanceurs d'alerte, des chercheurs en biologie, des nutritionnistes, des femmes et des hommes engagés pour le monde de demain, de véritables sources d'inspiration

Aujourd'hui on parle de note marraine, Marie-Monique Robin, réalisatrice engagée pour des solutions positives et un monde sans pollutions !  

 

Qui est-elle ?

Née le 15 juin 1960 dans les Deux-Sèvres, Marie Monique Robin est journaliste et documentariste. Après avoir suivi des études en Allemagne, elle travaille pour France 3 régional, pour des agences de productions audiovisuelles, puis 10 ans pour CAPA, avant de poursuivre son activité en free-lance. Réputée pour son travail d’investigation très précis, très rigoureux, elle a réalisé plus d’une trentaine de documentaires à travers lesquels s’exprime son engagement en faveur des droits de l’Homme. Ce qui l’intéresse avant tout est d’informer « pour que les citoyens et les citoyennes puissent agir sur le monde qui les entoure ».

 

En 1995, elle reçoit le Prix Albert Londres pour ses documentaires « Voleurs d’organes » et « Voleurs d'yeux ». Réalisés en Amérique Latine, Afrique, Europe ou Asie, ses documentaires dénoncent la torture aux USA, les dictatures d’Amérique du Sud, les dérives de la lutte contre la pédophilie ou les pratiques de l’entreprise Monsanto, leader mondial des OGM. Marie Monique Robin a reçu une dizaine de prix internationaux, dont le prix norvégien Rachel Carson en 2009, ainsi que la Légion d'Honneur le 8 juin 2013.

 

Comment nous soutient-elle ?

Marie-Monique Robin a souhaité être marraine de l'association depuis ses débuts en 2010, enthousiaste que des jeunes s'engagent avec positivité pour une société et un environnement plus sain. Depuis plus de cinq ans nos bénévoles ont donc le plaisir de la rencontrer régulièrement, pour échanger avec elle autour de son travail et partager son engagement. 

 

Documentaires - films et livres, sélection :

  • 2012, Les moissons du futur. Comment l'agroécologie peut nourrir le monde (livre édité à La Découverte/ film diffusé sur Arte)
  • 2011, Notre poison quotidien (livre édité à La Découverte / film diffusé sur Arte)
  • 2009, Torture made in USA (film)
  • 2008, Le monde selon Monsanto (livre édité à La Découverte / film diffusé sur Arte)
  • 2003, Les escadrons de la mort, l’école française (livre édité à La Découverte)
  • 1995, Voleurs d’yeux (film diffusé sur M6)
  • 1993, Voleurs d’organes (édité chez Bayard / film diffusé sur Planète Câble/Canal + Espagne/ARD)

 

soutienjournalistedocumentairedénoncerfilm