Aspartame :
le scandale de retour ?

Mardi 10 décembre, l’EFSA, l'agence européenne pour la sécurité de l’alimentation a rendu son rapport  sur la réévaluation de l’aspartame. Cette réévaluation fait suite à la demande formulée par le Réseau Environnement Santé en 2011 et prise en compte par la Commission Européenne en 2012. Les conclusions sont sidérantes : selon  l'EFSA, dont 59% des membres des groupes de travail sont en situation de conflit d'intérêts, l'aspartame serait sans danger, à condition de respecter la dose journalière acceptable (DJA) de 40 mg/kg de poids corporel/jour. Voici un petit visuel qui synthétise ce que nous évoque ce rapport, avec les sources en dessous. A partager !

 

 

scandale de l'aspartame

 

 

 

Naissance prématurée

Une étude danoise publiée en 2010 affirme que la consommation d'au moins une boisson gazeuse par jour contenant un édulcorant augmente en moyenne de 38% les risques de naissance avant terme, 78% quand c'est plus de quatre.

 

Retrouvez l'étude en anglais ici : http://ajcn.nutrition.org/content/92/3/626.full

 

Lymphomes et leucémies

Une étude épidémiologique portant sur 122 000 personnes consommateurs de boissons avec édulcorant a confirmé la survenue de lymphomes et de leucémies. Cette étude est écartée par l’Efsa sans explication.

 

Voici la liste des articles de recherche de référence : 

 

Schernhammer ES, Bertrand KA, Birmann BM, Sampson L, Willett WC, Feskanich DAm J Consumption of artificial sweetener- and sugar-containing soda and risk of lymphoma and leukemia in men and women. Clin Nutr. 2012 Dec. Epub 2012 Oct 24.

 

Soffritti M, Belpoggi F, Degli Esposti D, Lambertini L, Tibaldi E and Rigano A, 2006. First experimental demonstration of the multipotential carcinogenic effects of aspartame administered in the feed to Sprague-Dawley rats. Environmental Health Perspectives, 114, 379-385.

 

Soffritti M, Belpoggi F, Tibaldi E, Degli Esposti D and Lauriola M, 2007. Life-span exposure to low doses of aspartame beginning during pre-natal life increases cancer effects in rats. Environmental Health Perspectives, 115, 1293-1297.

 

Soffritti M, Belpoggi F, Manservigi M, Tibaldi E, Lauriola M, Falcioni L and Bua L, 2010. Aspartame administered in feed, beginning pre-natally through life span, induces cancers of the liver and lung in male Swiss mice. American Journal of Industrial Medicine, 53, 1197-1206.

 

 

Cancérigène 

Une étude argentine montrant que le risque de cancer des voies urinaires augmente avec la durée de consommation de boissons light n’a pas été analysée. L’EFSA le reconnaît, mais continue de l’écarter sans raison.

 

Retrouvez l'étude ici : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18495230

 

 

Diabète

Une étude française, menée auprès de 66 118 femmes parue après la publication du rapport EFSA, montre un lien entre boissons light et diabète de type 2, ce qui conforte les résultats de l’expérimentation animale.

 

Retrouvez l'étude ici : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23364017

 

 

 

Retrouvez sur le blog de Marie Monique Robin les passages au sujet de l'aspartame de son ouvrage Notre poison quotidien, en cliquant ici ou sur le site d'Arte en cliquant ici